Quel est le champ d’application de la chiropratique? 

La chiropratique ne se limite pas au traitement des douleurs dorsales: elle est une discipline qui étudie le diagnostic, le traitement, la prévention de troubles fonctionnels et de syndromes douloureux de l’appareil locomoteur – troubles statiques (posture) et dynamiques (déroulement du mouvement) – et de leurs conséquences. Nous vous présentons ci-dessous quelques champs d’application de la chiropratique. En règle générale, l’objectif de la chiropratique est de rétablir ou conserver la mobilité du patient et de soulager ses douleurs.

Arthrite et arthrose: maintien de la mobilité

Torsion du bassin: une malposition se produisant souvent après un accouchement.

Inégalité de la longueur des jambes: minimiser les conséquences pour la colonne vertébrale.

Surcharges pendant les activités scolaires, professionnelles et sportives

Blocages au niveau des articulations costales et vertébrales

Hernie discale 

Extrémités: douleurs irradiantes dans les bras et les jambes causées par des troubles fonctionnels de la colonne vertébrale.

Troubles du pied: troubles fonctionnels des articulations du pied et leurs conséquences pour la colonne vertébrale.

Analyses de la marche et de la posture

Troubles de la main et du poignet, par exemple le syndrome du canal carpien.

Lumbago

Syndrome de l’articulation sacro-iliaque

Organes internes: les troubles des organes internes peuvent provoquer des douleurs irradiantes dans la colonne vertébrale et les troubles de la colonne vertébrale peuvent entraver la fonction des organes internes. Dans certains cas, le chiropraticien peut utiliser les réflexes neurophysiologiques et exercer ainsi une influence bénéfique sur les fonctions cardiaque, digestive, respiratoire et cardio-vasculaire.

Sciatique 

Articulations de la mâchoire: blocages et douleurs au niveau du visage, des oreilles et de la tête, grincements de dents nocturnes. Souvent en collaboration avec un dentiste.

Coliques du nouveau-né

Torticolis du nouveau-né

Troubles du genou et conséquences pour la colonne vertébrale

Maux de tête et migraines: les maux de tête d’origine cervicale peuvent être traités par la chiropratique en résorbant les troubles fonctionnels de la colonne cervicale. Certaines formes de migraine trouvent également leur origine dans la colonne cervicale. 

Vertiges: les vertiges sont souvent liés à une irritation de la colonne cervicale supérieure.

Troubles musculaires comme durcissements et contractures

Douleurs dans la nuque

Fausse angine de poitrine: douleurs thoraciques sans diagnostic de maladie cardiaque, souvent douleurs irradiantes de la colonne vertébrale.

Rhumatismes Maintien de la mobilité

Douleurs dorsales

Traumatisme du coup du lapin

Douleurs de l’épaule et de l’omoplate

Troubles de l’appareil locomoteur au cours de la grossesse

Vertiges provoqués par un trouble circulatoire trouvant son origine dans la colonne cervicale.

Scoliose

Coude du joueur de tennis et du golfeur

Torticolis

Conseils pour l‘entraînement du sportif.

Contractures